Recherche

25 choses à savoir avant d’aller étudier en Norvège (Bergen)

Vous avez sûrement lu l’article “12 raisons d’aller en Erasmus en Norvège (à Bergen)” ? Vous avez fait le choix ou hésitez à partir en échange international dans cette ville ? Mais vous aimeriez quand même en savoir un peu sur cette destination pour votre futur échange ? Voici donc un article pour vous ! Ce sont les 25 choses à savoir avant d’aller étudier en Norvège et précisément à l’université de Bergen (UiB).

 

Université

Uib Studentsenter : Centre étudiant.
UiB Studentsenter : centre étudiant.

1. Le retour en ce qui concerne les cours à uib est assez mitigé, certains apprécient l’autonomie donnée aux étudiants d’autres moins. Dans tous les cas, vous en aurez très peu comparé à la France mais en retour vous aurez une charge de travail assez conséquente pour certains cours.

2. Si vous avez un niveau B2 limite en anglais, vous ne reviendrez sûrement pas de cette expérience en étant bilingue. À moins de passer tout votre temps avec des anglophones natifs et de suivre des cours d’anglais à côté. Mais ne prenez pas peur, votre niveau s’améliorera dans tous les cas, il faudra juste fournir des efforts supplémentaires si vous souhaitez de grands résultats.

3. Vous devrez acheter vos livres de support de cours, jusque-là rien d’aberrant, mais ils coutent cher. Surtout en droit. Certains livres peuvent coûter une centaine d’euros mais beaucoup sont récupérables sur internet ou en seconde main auprès d’anciens étudiants.

4. Votre statut d’étudiant Erasmus ne justifiera pas vos absences en cours quand vous voudrez voyager dans le pays. Certains cours requièrent un taux de présence en classe d’au moins 80% sans quoi vous ne serez pas autorisé à passer l’examen final et donc valider la composante.

Supermarchés

Rayon d’un supermarché Kiwi.

5. Vous trouverez peu de variations de produits ou de marques toutes catégories confondues : beauté, nourriture, vegan food, etc…

6. En plus du peu de variations, il y aura certains produits que vous ne trouverez pas facilement comme un simple déodorant spray. À moins d’aller dans un grand centre commercial comme celui de Lagunen pour un flacon de 100ml à 10€… Il faudra donc penser à faire votre stock de produits introuvables.

7. Vous pourrez recycler certaines bouteilles en plastique et vos canettes de soda ou de bière à l’entrée des supermarchés contre quelques centimes. Cependant, on vous proposera facilement des sacs en plastiques lorsque que vous ferez vos courses, prenez l’habitude de les refuser en utilisant un cabas réutilisable par exemple.

Argent

8. Comme vous l’aurez compris, en Norvège quasiment tout coûte assez cher comparé à la France. C’est l’une des raisons pour laquelle certains d’étudiants délaissent cette destination… L’alcool ne passe pas à la trappe. Généralement 3 à 4 fois plus cher, il en va de même pour la cigarette. (Et pourtant, c’est plus abordable qu’en Islande).

9. La Norvège n’est pas en zone euro, la couronne norvégienne y règne. Si on peut faire une équivalence approximative, :

1€ ≈ 10 NOK

Cependant, la valeur de la devise change très régulièrement. Soyez donc vigilants concernant vos retraits pour ne pas vous faire avoir avec le taux de change.

10. Avoir de l’argent comptant ne vous sera pas très utile. Ce sera toujours plus simple de payer par carte bancaire à part dans quelques enseignes. Renseignez-vous auprès de votre banque pour ne pas avoir de frais supplémentaires lors de vos opérations financières. Certaines proposent 0 frais à l’international pour les étudiants de moins de 25 ans. Pour d’autres il faudra souscrire à une option avant votre départ.

11. Pour recevoir des colis à l’international les frais de port sont assez élevés. Cela est dû à la politique du pays qui vise à protéger l’économie norvégienne.

12. Pour les Français, le dernier tiers de la bourse à la mobilité internationale sera versé à votre retour après avoir fait signer votre attestation de présence en cours par votre établissement d’accueil.

Lire aussi :  Conseils pour un Erasmus réussi.

Soirées

SSL Bergen Carnival Cruise – avril 2018

13. L’entrée en boîte de nuit est interdite aux moins de 20 ans voire 23 ans pour certaines. Ils sont très stricts et ne vous laisseront pas entrer si vous ne répondez pas à cette condition. Si vous n’avez pas votre carte d’identité sur vous, vous ne rentrerez ni en boîte, ni dans certains bars. La carte étudiante ne fonctionnera évidemment pas (beaucoup ont essayé).

14. Les bars et boîtes de nuit ferment à 3h du matin tandis que la musique est interrompue aux alentours de 2h30. Ce qui fait que les before ont lieu assez tôt dans la soirée. Si vous prévoyiez de passer des nuits entières sur la piste de danse, il faudra penser à des alternatives sans  pour autant déranger les habitants ou vos voisins sous peine de voir arriver Securitas.

Météo

Les monts Fløyen et Ulriken sous les nuages.

15. Bergen est une ville très pluvieuse. En effet les nuages venant d’Atlantique percutent les montagnes et provoquent des précipitations qui font de la pluie un phénomène ordinaire dans la ville. Ne soyez pas surpris d’apprendre qu’en fin d’année 2006 il n’a pas arrêté de pleuvoir durant 3 mois consécutifs. Appelée la Seattle d’Europe, Bergen est l’une des villes les plus pluvieuses du continent.
Selon les Norvégiens : “Det finnes ikke dårlig vær, bare dårlige klær” qui signifie

Il n’y a pas de mauvais temps mais uniquement de mauvais vêtements

C’est tout simplement un encouragement à profiter de la nature même quand le soleil est absent. Beaucoup de Norvégiens font de la randonnée par temps pluvieux. Un autre proverbe dit

Si à Oslo, on nait avec des skis au pied, à Bergen, on nait avec un parapluie à la main

16. Préférez cependant les vêtements imperméables aux parapluies pour éviter qu’ils se cassent sous l’action du vent. Sinon, il existe des réparateurs de parapluie !

17. On finit par s’habituer au temps pluvieux et lorsque le soleil pointe le bout de son nez, on l’apprécie à sa juste valeur car la ville devient magnifique !

18. Il ne neige habituellement pas beaucoup en dehors des montagnes qui encerclent la ville.

Logement

Fantoft residence in winter, new building.
Résidence Fantoft en hiver, nouveau bâtiment.

 19. Faites le bon choix pour votre résidence étudiante : Fantoft regroupera essentiellement les étudiants internationaux qui souhaitent sociabiliser et faire la fête. Ce qui pourrait déplaire à certains, vous pourrez alors vous tourner vers d’autres résidences où vous trouverez un peu plus d’étudiants norvégiens.

20. La vie en colocation a des hauts et des bas. Selon les personnes avec qui vous serez affectés, ce mode de vie pourra vous convenir comme vous déplaire. La plupart du temps, le problème qui en ressort est la gestion des tâches ménagères. Cependant, les personnes ayant choisi ce mode de vie durant leur échange ne le regrettent généralement pas.

21. Il peut arriver qu’il y ait des punaises de lit dans des anciens bâtiments de certaines résidences étudiantes mais aussi de rares cas de gale parmi les étudiants…

 

Autres

22. Il est un peu difficile d’approcher les Norvégiens, ils aiment avoir leur espace personnel mais il ne faut pas mal le prendre, c’est culturel. Une fois que la glace est brisée, le contact se fera facilement. Sachez aussi qu’ici, si on ne connaît pas son voisin, on ne le salue généralement pas.

Tromsø
Aurores boréales à Tromsø.

 23. Ne vous attendez pas à voir des aurores boréales à Bergen… Enfin si, ça arrive mais c’est très rare ici et encore faut-il que votre oeil puisse les apercevoir… Il faudra vous diriger plus au Nord comme à Tromsø, la ville parfaite pour les voir plus intensément.

24. Si vous choisissez de partir à Bergen pour 1 seul semestre, voici un comparatif de chaque période selon les retours que j’ai reçus :

Avantages Inconvénients
Été/Automne
  • Le début d’année universitaire,
  • les rencontres,
  • la beauté de la ville lors du changement de saison à l’automne,
  • les évènements de fin d’année.
  • Les journées de plus en plus courtes,
  • durée de 5 mois au lieu de 6 et non-possibilité de prolonger son séjour.

 

Hiver/Printemps
  • Les journées de plus en plus longues,
  • le printemps,
  • la journée nationale,
  • la possibilité de rester jusqu’à fin juillet.
  • L’ambiance après le mois de mai : beaucoup d’étudiants internationaux ou norvégiens retournent chez leurs parents.

J’ai rencontré de nombreux étudiants qui ont été en Erasmus pour un an en Norvège durant mon semestre. Ils m’ont généralement confié avoir préféré le premier semestre au second pour les rencontres qu’ils ont faites. En effet, il y aura plus d’étudiants durant la période août-décembre que janvier-juin.

25. Au bout de quelque temps vous aurez sûrement le mal du pays. Et c’est normal ! Mais cela vous passera.

Lire aussi : Comment s’intégrer en Norvège en tant qu’étudiant international?

 

Voilà, j’espère que cet article répondra aux questions que vous vous posez concernant un éventuel échange étudiant à Bergen. Si vous en avez d’autres n’hésitez pas à me les poser en commentaires 😉

Soutenez Erasmus Bergen en suivant le site sur Instagram !

Vous pouvez aussi partager votre témoignage sur votre expérience à Bergen ou répondre à ce sondage pour aider les futurs étudiants.

Sources : Erasmus Bergen (ma propre expérience), témoignages, theflyingdutchwoman, worldweatheronline, Everdaters@youtube, Iamkaluma@youtube et Sunny@youtube. 

Rédiger une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Erasmus Bergen | 2018.
Fermer