Recherche

Comment s’intégrer en Norvège en tant qu’étudiant international?

L’un des plus grands regrets des étudiants Erasmus à Bergen est le fait de ne pas avoir ou peu rencontré de Norvégiens. Ajoutons à cela le fait qu’il faille être hypersociable pour aller en échange étudiant… ? Rien de rassurant pour un grand nombre de personnes vous me direz. Et pourtant vous pourrez très bien vous en sortir.

Tout d’abord, rassurez-vous : non vous n’avez pas besoin d’être hypersociable pour faire un Erasmus. La seule force réside dans votre volonté de faire des rencontres. Et pour cela de nombreux moyens seront mis à votre disposition. Pour ma part, j’ai rencontré différentes personnalités, qui ont toutes réussi à se faire une place en tant qu’étudiant international à Bergen.

Tous les moyens sont bons ! Voici donc 12 conseils :

1) Partez seuls

airport

L’un des premiers conseils à vous donner serait de partir seul. Erasmus est pour de nombreux étudiants le premier grand séjour de longue durée sans proches. Nombreuses seront les personnes vous conseillant d’opter pour cette option et même souvent pour voyager.

Vous serez hors de votre zone de confort et cela vous forcera à socialiser. Vous finirez même par y prendre goût, car c’est souvent de cette façon que vous ferez vos meilleures rencontres.

Si vous y allez accompagnés, notez qu’il sera important pour vous d’inclure à votre séjour des activités vous permettant de sortir de votre cercle. (voir point 4 à 7).

 

2) Ne perdez pas de temps, participez aux journées d’intégrations

Votre arrivée en début de semestre en Norvège sera littéralement le meilleur moment pour faire des connaissances. Tous les nouveaux étudiants seront dans le même esprit que le vôtre et donc enclins à faire de nouvelles rencontres. Ne perdez pas cette occasion en n’assistant pas aux premières soirées,  journées d’intégration ou autres évènements qui pourraient vous sembler inutiles au premier abord.

 Parmi ces évènements, comptez principalement :

  • La ou les journées d’integration de votre établissement scolaire ;
  • ESN Bergen qui organise une randonnée à Mont Fløyen à chaque début de semestre;
  • ESN Buddy Program : qui permet d’être associé à un étudiant norvégien durant 6 mois environ;
  • Tandem Partner organisé par plusieurs institutions à Bergen vous permettant de faire un échange de langue avec un partenaire;
  • Hansafest : qui a lieu un jeudi sur deux dans un bar à l’esprit convivial.
Conseils :
Si lors d’un évènement vous observez un groupe de personnes en train de discuter par exemple, dirigez-vous vers eux et ne restez surtout pas dans votre coin. Si cela est trop compliqué pour vous, repérez et approchez-vous d’une personne seule et commencez à discuter avec elle. Le reste se fera naturellement. En général les discussions Erasmus commencent souvent par “Hi, where are you from?“.
Une fois que vous aurez répété ce schéma, vous déclencherez un automatisme et n’aurez ainsi plus peur (ou moins) d’aller vers les autres.

 

Avec une amie à Fantoft TRE

3) Vivez en colocation

Pour un échange étudiant, rien de mieux que de vivre en colocation. Même si certains aspects de ce mode de vie vous déplairont, vous ne le regretterez pas. Pour vous intégrer parmi les Norvégiens, je vous conseille de choisir de faire de la colocation près ou dans le centre-ville. Avec hybel, vous aurez la possibilité de choisir vos colocataires et être sûrs de tomber sur des locaux prompts à vivre avec des étudiants internationaux.

Sinon, les bâtiments de Fantoft TRE proposent des appartements avec salle de bain personnelle et une grande cuisine partagée avec 7 autres personnes. C’est, selon moi, la meilleure solution à la colocation étudiante à Bergen. Et si vous venez à plusieurs, vous aurez la possibilité de demander à SIB d’être réunis dans le même appartement. Vous aurez peu de chances d’avoir des colocataires Norvégiens cependant.

Lire aussi : Conseils pour un Erasmus réussi.

 

4) Sortez, ne restez pas cloitrés chez vous !

fløyen
Fløyen

 Le fait de vivre en colocation n’est pas une excuse pour ne pas rencontrer d’autres personnes. Certaines s’en tiennent à leurs colocataires rencontrés et arrivent à forger un esprit de famille grâce à la cohésion de groupe qui s’installe dans l’appartement qu’ils partagent. Et c’est très bien ! Il peut ensuite s’en résulter un esprit casanier au vu de l’atmosphère qui y règne.

Pourtant, en Erasmus cela n’est sûrement pas une bonne idée. Tout d’abord, car vous devriez profiter du paysage norvégien. Nombreux sont ceux qui regrettent de ne pas avoir assez profité de la nature hélas trop tard. Surtout si vous n’y êtes que pour un seul semestre.

Conseils : 
Demandez à participer à des sorties, séances de sport, peu importe de quoi il s’agit tant que l’activité vous plaît. Ne vous restreignez pas sous prétexte que vous ne connaissez personne. N’attendez pas non plus de vous faire inviter.

 

5) Faites du bénévolat : possibilités

volunteer

Le bénévolat est sûrement l’un des moyens de faire des rencontres internationales et surtout norvégiennes durables. Voici quelques lieux où vous pourriez en faire.

  • Kvateret : principalement de la restauration (barista etc);
  • ESN Bergen : missions diverses à destination des étudiants internationaux (évenementiel, digital, communication);
  • T.U union Fantoft : Organisation liée à la résidence Fantoft (aides en tout genre : préparations évènements, ménage, etc);
  • Festivals : Bergen Music festival, Beer festival, Bergenfest;
  • Hulen;
  • Bergen Student TV;
  • Et plus encore…

Toutes les options de volontariat sont listées ici.

Lire aussi : 25 choses à savoir avant d’aller étudier en Norvège (Bergen).

 

6) Participez aux Languages Café

Les language café sont des activités organisées de manière régulière et fréquente à Bergen. Voici un bon moyen, en plus du Tandem Partner, de faire des connaissances par l’intermédiaire de la maîtrise de votre langue.

Suivez la page Facebook ainsi que les évènements organisés quasi chaque semaine.

 

7) Pratiquez une activité sportive collective

sportComme vous l’aurez remarqué, la pratique régulière d’une activité de groupe quelle qu’elle soit, vous permettra généralement à terme de faire des rencontres. Les séances de sport sont l’un des meilleurs moyens pour. La pratique d’un sport collectif comme le foot, le basket est encore mieux !

Pour mon exemple : En allant souvent aux cours de step j’ai souvent revu les mêmes personnes qui durant les séances de groupe réduites (en période d’examens par exemple) ont commencé à faire connaissance avec moi. À la fin, c’est avec la monitrice et quelques habituées norvégiennes que j’ai pu me lier.

 

8) Fréquentez les endroits alcoolisés

cheers

Vous l’entendrez partout lors de votre séjour :

Il est bien plus facile d’approcher un·e norvégien·nne quand elle·il a bu

Et c’est vrai pour beaucoup ! Cela se produira généralement en soirées. Certains n’hésiteront pas par ailleurs à vous présenter à leurs amis. Néanmoins, ne soyez pas surpris si le lendemain, ils vous auront complètement oublié. Ces rencontres seront pour la plupart du temps éphémères.

 Vous n’aurez pas à fournir trop d’efforts avant de pouvoir avoir quelques discussions parfois cocasses avec des Norvégiens ou des expatriés.

Le saviez-vous ?
De nombreux Norvégiens sortent et boivent de manière générale, le vendredi et le samedi soir pour compenser la semaine de sobriété et célébrer le week-end. Le reste de la semaine, ils ne consomment que très peu, voire pas du tout d’alcool. On parle alors de binge-drinking pour ceux qui consomment avec excès (âgés de 20 à 30 ans pour la plupart) et c’est la raison pour laquelle il sera beaucoup plus facile de sociabiliser avec ces derniers.

 

9) Voyagez dans le pays

airplaneCertaines destinations du pays vous réserveront bien des surprises ! Comme des rencontres en auberges ou à un arrêt lors d’un road trip. Découvrez de nouvelles villes et dans les compagnes, les habitants sont généralement très chaleureux. Vous pourrez facilement discuter avec des locaux et même prendre un café dans une maison au bord d’un fjord ! (vécu)

Lire aussi : 12 raisons d’aller en Erasmus en Norvège (à Bergen) !

 

10) Suivez les groupes et pages Facebook :

Afin d’être à jour concernant les évènements à venir.

    Vous retrouverez la liste de tous les comptes et pages à suivre sur cet article.

     

    11) Ne restez pas qu’avec des personnes de même nationalité que vous !

    C’est vrai qu’il est tentant de passer son temps avec ses compatriotes car on est sûr de ne pas faire face à des chocs de culture ou des incompréhensions, mais en plus de cela, les discussions seront plus faciles. Seulement, Erasmus n’est pas fait pour ça. Enfin si, tant que vous n’en abusez pas. Disons seulement qu’il serait dommage de ne pas vous mélanger avec le monde dans cet environnement international propice aux rencontres des quatre coins de la planète.

     

    12) Organisez des repas/soirées chez vous ou invitez des personnes à vous accompagner

    Dinner

    L’un des meilleurs moyens pour construire des relations durables avec des personnes que vous appréciez est de les inviter. Qu’il s’agisse d’un repas chez vous, d’une soirée organisée par un de vos nouveaux amis, toute occasion est bonne à prendre. En plus du sentiment de reconnaissance qu’auront vos invités à votre égard, vous serez vous aussi plus prompts à être invité à participer à d’autres soirées et repas dans des cadres plus intimes et plus propices à lier des relations fortes.

     

    Enfin les Norvégiens accordent une attention particulière à la santé mentale, sachez que de nombreux services d’accompagnements sont mis en place pour les étudiants souffrant de dépression. N’hésitez pas à vous confier.

    Lire aussi : Get to know your neighbour (par Sammen).

    Finalement, Erasmus est une expérience humaine, plus qu’autre chose. Vous en apprendrez plus sur vous que vous ne l’imaginez et réussirez à garder ces nouvelles habitudes dans votre vie de tous les jours à votre retour. Si vous décidez d’appliquer quelques-uns de ces conseils, vous aurez toutes les clés pour faire des rencontres durables.

     

    Soutenez Erasmus Bergen en suivant le site sur Instagram !

    Vous pouvez aussi partager votre témoignage sur votre expérience à Bergen ou répondre à ce sondage pour aider les futurs étudiants.

    Sources : Erasmus Bergen (ma propre expérience), témoignages Universitas.no, whereinoslo.

    Rédiger une réponse

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Fermer
    Erasmus Bergen | 2018.
    Fermer