Recherche

Quels vêtements prévoir pour la Norvège?

En Norvège, “Il n’y a pas de mauvais temps mais uniquement de mauvais vêtements”. Un proverbe populaire  qui vous amène directement à vous questionner sur les vêtements à emporter avec vous lors de votre séjour, qu’il soit de courte ou de longue durée. Il sera donc important de faire le bon choix. Voici les solutions que je vous propose.

Avant de continuer à lire cet article, je vous invite à lire “Fait-il froid en Norvège ?

La célèbre protection des sportifs contre le froid : La règle des 3 couches

Règle des 3 couches contre le froid
© Erasmus Bergen : Règle des 3 couches de vêtements contre le froid (marques : Odlo, The North Face, Cimalp, Jack Wolfskin).

L’une des solutions redoutables pour lutter contre le froid intense est la règle des 3 couches. Surtout utilisée en randonnée, elle consiste à superposer 3 couches de vêtements qui auront chacune leurs rôles pour vous protéger.

1ère couche :

Importante et pourtant souvent délaissée, cette couche vous permettra de vous tenir au sec en évacuant l’humidité produite par votre corps (transpiration). Cela vous évitera d’avoir froid, car cette humidité sera transmise vers la couche supérieure.

Pour cela, il faudra vous procurer des sous-vêtements thermiques (ou techniques) de préférence pas en coton (qui sèche trop lentement). L’une des matières qui vous tiendra le plus chaud est la laine mérinos. Les Norvégiens ne jurent que par cette dernière ! Son avantage réside dans sa capacité à réguler la température du corps mais aussi à ne pas retenir les odeurs.

Bon à savoir : Notez aussi qu’il ne sert à rien de multiplier la 1ère couche sous peine de ne pas pouvoir évacuer toute votre transpiration, surtout si cette dernière est excessive.

 

Veste polaire2ème couche :

Qui devra elle aussi pouvoir évacuer l’humidité transmise par la couche inférieure tout en ayant un fort pouvoir isolant. Une veste en polaire ou une doudoune fine feront relativement l’affaire. Tandis que le tissus polaire isole toujours en étant humide la doudoune sèche vous tiendra bien plus au chaud que le polaire au sec.

Bon à savoir : Pour évacuer au mieux la transpiration, les vestes disposant d’une ventilation mécanique (fermetures zip au cou, aisselles etc..) sont très efficaces. Il est aussi possible d’ajouter plusieurs couches intermédiaires.

 

3ème couche3ème couche :

Qui vous protègera des conditions extérieures : vent ou pluie mais aussi de la nature en cas de randonnée (branches etc). Ce sont les vestes imperméables ou coupe-vent de préférence disposant d’une capuche (très important même).

Si vous avez l’intention d’utiliser votre veste pour de la randonnée, renseignez-vous au sujet de sa respirabilité qui permettra encore une fois de bien évacuer la transpiration. En effet l’imperméabilité d’une veste rend l’évacuation de l’humidité difficile, ce qui, à terme, en cas d’efforts importants, pourrait vous causer une hypothermie.

Bon à savoir : Les vestes Gore-Tex par exemple, dotées de membranes imper-respirantes comme celles que l’on retrouve sur certaines chaussures sont très efficaces pour vous protéger du froid, de l’humidité mais aussi pour évacuer la transpiration. Il faudra cependant préparer un budget conséquent.

Pour le bas du corps un pantalon soft shell de bonne qualité par-dessus vos sous-vêtements techniques fera l’affaire. Testé et approuvé à Tromsø en plein mois de janvier !

 

Résultat : Une technique efficace lors des efforts physiques dans le froid :

Pour ma part j’ai trouvé la méthode des 3 couches très efficace en randonnée ou au ski. Je n’ai pas du tout eu froid. Quand j’avais trop chaud je retirais généralement la couche intermédiaire et tout allait bien !

Il existe aussi des vestes 3 en 1 qui permettent de retirer et remettre des couches et peuvent être utilisées à toutes les saisons !

Lire aussi : Les 7 montagnes de Bergen.

 

Focus sur les parkas / doudounes épaisses

Parkas

Il se peut que vous n’ayez pas envie de vous procurer toutes ces couches de vêtement et souhaitiez uniquement investir pour une très bonne 3ème couche qui sera n’en sera pas une en réalité mais fera office de protection et d’isolation.  Le côté imperméable de votre vêtement sera toujours la priorité. De plus, vous pourrez amortir cet achat pour les années à venir et ne plus avoir peur des températures négatives en hiver…

Tout d’abord, y a-t-il une différence entre une doudoune et une parka?

Le principe est le même : un isolant recouvert d’une membrane plus ou moins imperméable. Là où la parka va relativement se démarquer est généralement dans sa longueur et son style. Mais réellement ces deux appellations désignent en fait le même vêtement.

Le saviez-vous ?
Plus une doudoune matelassée présente des coutures rapprochées et plus elle sera isolante du fait de que les isolants seront compartimentés de façon rapprochée et feront office de barrière contre l’air froid de manière plus efficace.

 

 

Feather

L’isolant : Rembourrage synthétique ou en duvet?

Le choix des isolants se fait généralement entre le duvet et le synthétique. Le duvet aura un fort pouvoir d’isolation à l’état sec et vous durera dans le temps contrairement au synthétique qui sera plus facile d’entretien et tiendra toujours chaud en étant humide.

Bon à savoir : Concernant le duvet, le ratio duvet-plume est très important : plus la parka contient de duvet et plus elle sera chaude. Une parka à 90% de duvet par exemple et 10% de plumes vous portera normalement très chaud.

Ce n’est cependant pas la seule variable à prendre en compte. Le poids du duvet et des plumes joue aussi un grand rôle quant au côté réchauffant de votre vêtement. Cette dernière information sera généralement assez difficile à trouver mais pour vous aider, vérifiez l’épaisseur du vêtement qui pourra parfois en dire long sur son efficacité.

L’indice d’isolation pour les duvets, un indice de qualité ?

Le CUIN mesure le rapport chaleur/poids, soit le pouvoir de rétention d’air dans la plume. En gros, retenez que plus la valeur du CUIN est élevée, plus le duvet sera de bonne qualité. 900 étant la plus haute valeur.

Il faudra surtout faire attention aux différentes normes, une valeur de CUIN donnée en Europe sera différente en Amérique :

700 US = 600 EN.

Vous pouvez considérer le duvet comme de bonne qualité à partir d’environ 600 CUINS.

goose

Bon à savoir : La plume d’oie est plus isolante que celle de canard.

Plus d’informations : Comment choisir une doudoune et ici Plume ou synthétique.

Et si vous êtes très frileux, pourquoi pas ne pas tester les parkas connectées et réchauffantes?

 

Les vestes de mi-saison

Pour la mi-saison, vous aurez aussi peut-être entendu parler des vestes hardshell ou softshell qui respectivement protègent de la pluie et du vent et qui sont en réalité la 3ème couche comme expliqué plus haut. Alors que la hardshell est un véritable imperméable respirant, la soft shell protègera du froid avec une capacité déperlante (pluie non abondante).

Pour plus d’informations, lire : Hardshell ou Softshell : telle est la question.

À savoir qu’à Bergen, c’est le temps pluvieux qui prime, pour avoir une idée de l’imperméabilité d’une veste, vérifiez la quantité d’eau maximum qu’elle peut supporter ou optez pour le fameux K-way.

 

Les chaussures

ChaussuresPour les chaussures, le plus utile seraient des chaussures de randonnée d’hiver qui pourront à la fois vous servir dans la vie de tous les jours et lors de vos randonnées et voyages dans le pays en hiver. Optez pour des chaussures avec une semelle extérieure antidérapante en caoutchouc souple qui feront en sorte qu’elle ne durcissent pas et deviennent glissantes sous les températures glaciales.

Lire aussi : 12 raisons d’aller en Erasmus en Norvège (à Bergen) !

 

Et le reste?

N’oubliez pas ces accessoires qui gardent tout de même leur utilité !

  • Bonnet : à ne pas négliger, car il permettra de réchauffer la tête et réduira par la même occasion considérablement l’évacuation de la chaleur par les extrémités du corps (si vous êtes très frileux des doigts et des pieds). Sinon mettez votre capuche ou les deux !
  • Echarpe : aussi très importante pour ne pas tomber malade, en ayant le cou bien couvert, vous aurez bien moins froid !
  • Chaussettes de ski : très efficaces et importantes pour les températures très basses.
  • Gants de préférence des moufles.
mittensBon à savoir : Les moufles gardent vos extrémités plus au chaud car vos doigts étant en contact les uns avec les autres pourront transférer leur chaleur à celui qui prendra froid. Néanmoins, l’imperméabilité de cet accessoire demeure importante pour ne pas perdre ces propriétés.

 

Pensez à la mi-saison et aux journées chaudes !

soleilDurant mon Erasmus en 2018, à partir du mois d’avril, il a tellement fait chaud que certaines personnes regrettaient ne pas avoir embarqué avec elles leurs vêtements d’été. Ne faites pas vous non-plus cette erreur !

Je vous invite donc à ajouter dans votre valise :

  •  Un maillot de bain pour nager dans les fjords lors des journées ensoleillées de printemps ou d’été ! Il pourra beaucoup vous servir !
  • Des lunettes de soleil et de la crème solaire : très utiles pour les croisières où le soleil tape fort si le ciel est dégagé mais aussi en randonnée, ne les négligez pas ! Les lunettes de soleil vous serviront aussi en hiver afin de minimiser la lumière du soleil qui se réflète à travers la neige.

 

Quelques marques testées et approuvées :

The North Face, Jack Wolfskin, Timberland,  Superdry, Columbia, Cimalp, Sorel, Salomon, Schott, Canada Goose, Peak Performance, Lafuma, Odlo, L’Aigle, Napapijri.

Et si vous souhaitez vous fondre dans la masse, choisissez les marques que beaucoup de Norvégiens adorent porter :

  • Helly Hansen
  • Fjällraven
  • Dr. Martens !

 

Optez pour la solution minimale et économique !

debit-cardPour les budgets plus serrés, vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin à Decathlon. Leurs sous-vêtements thermiques feront aussi très bien l’affaire !

Et si vous ne souhaitez vous procurer que le minimum nécessaire, mon conseil serait d’acheter :

  • une bonne parka,
  • des chaussures anti-dérapantes impéméables,
  • des sous-vêtements techniques
  • des gants de ski ou des moufles,
  • de bonnes chaussettes bien chaudes,
  • un bonnet et une écharpe.

Lire aussi : Budget détaillé des dépenses à prévoir lors de votre Erasmus en Norvège.

 

Mon expérience

My experience during winter in Bergen

J’ai trouvé qu’il faisait froid en hiver mais c’était largement surmontable, les températures allaient rarement en dessous de -5°C à Bergen, et lorsqu’il faisait moins, c’étaient dans de rares cas exceptionnels.

Si vous voulez la totale, vous pouvez ajouter à votre liste (mais ce n’est pas nécessaire) :

  • Pantalon de ski (si vous avez l’intention de voyager dans le Nord en hiver)
  • Bottes de pluie
  • Crampons (très utile pour la randonnée en hiver, cela vous évitera de glisser et faire des chûtes dangereuses, avec la neige et la glace). Vous pourrez en trouver en Norvège pour une dizaine d’euros mais de ce que j’ai pu observer si vous faites beaucoup de randonnée, ils ne tiendront pas, il faudra en prendre de meilleure qualité à 300 KR (≈ 30€).
  • Sous-gants : très très utiles vous êtes frileux des extrémités
  • Lunettes de ski

Ayant fait un semestre entre janvier et juin 2018, je n’ai eu à mettre mes vêtements d’hiver qu’entre le mois de janvier et mars.

Finalement, les vêtements à prévoir en Norvège dépendront de la durée de votre séjour et de sa période. En hiver optez pour les solutions réchauffantes comme la règle des trois couches en veillant à vous procurer des chaussures chaudes et pour la mi-saison et l’été emportez au moins une veste et des chaussures imperméables et gardez des sous-vêtements techniques et une écharpe sous la main au cas où.

 

Soutenez Erasmus Bergen en suivant le site sur Instagram !

Vous pouvez aussi partager votre témoignage sur votre expérience à Bergen ou répondre à ce sondage pour aider les futurs étudiants.

Sources : Erasmus Bergen (ma propre expérience), LaQuotidienne, Helly Hansen, randonnée malin, camptocamp, quechua, hardloop, Le Yeti, altitude-blog, Timberland, Dr.Martens, whattowearonvacation, blog e-ben.fr.

Was this post helpful?

2 commentaires

  1. Nice explanation and everything important is mentioned.

    Additional trusted Brands are Lundhags (for trousers and boots) and Bergans for jackets.

    I realized that many people bought high quality Gore-Tex clothes that have a minimum water column of 20.000 mm because of the heavy rain. There was an offer for 900NOK for an OR jacket (so trusted Brand) at sport outlet once a month, 75% off. I bought a Bergans jacket with Dermizax membrane at Sport XXL in Åsane when there was an offer and it was worth it. The jacket I brought from Germany and never complained about before was just useless in Bergen.

    But I agree, most of the things somebody needs get it at Decathlon. Only for the shoes and hard-shell cover I would recommend high quality brands, not quechua. Especially shoes. I have seen so many people slipping on wet rocks. Even high quality out soles from vibram didn’t really protect in most cases. The best experience so far I had with Adidas Continental outsoles for general purpose, but everybody has to find the sole he or she trusts. Also it should be considered that you walk usually through wet environment, so very good water protection can help to avoid wet feet. There was one hike I walked 2 kilometer trough 10cm high water. And if you are not used to it, high shoes are recommended to protect your ankles. Especially for hiking beginners I recommend light mountain boots, because they protect you the best and due to the good water protection you safe rain boots and winter boots. Anyway, spikes are super useful.
    However, as far as I noticed, most Norwegians are using trail running shoes from Salomon.

    1. Thank you for your precious and detailed comment that will help a lot of people Philipp! Always a pleasure to hear from you !

Rédiger une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Erasmus Bergen | 2018.
Fermer